En connexion avec votre monde depuis 70 ans

70 ans d'épopées

  1. 1946

    Création / Les débuts d’Aigle Azur1946

    En ces lendemains de Seconde Guerre Mondiale, le gouvernement ouvre le marché aérien à la concurrence. Beaucoup de compagnies voient le jour, mais seule Aigle Azur, fondée par l’industriel Sylvain FLOIRAT, perdure. Il lance une ligne aérienne qui fait la liaison entre Lyon, Grenoble, Nice, la Corse et Tunis avec les 3 junkers 52 du Colonel VERDY, fondateur de la Société Coopérative Aérienne de Transports Méditerranéens (SCATM) « L’Aigle Bleu ». « La Compagnie Aérienne de Transports Méditerranéens Aigle Azur » est officiellement créée.

  2. 1946 fin

    Développement de son réseauFin 1946

    Deux Ju-52, prêtés par l’état, viennent agrandir la flotte de la compagnie. Aigle Azur signe un important contrat avec l’Éducation Nationale : le transport aller-retour de l’ensemble du personnel enseignant français de Tunisie lors des vacances scolaires. Les vols s’étendent rapidement de Nice à Alger, Oran et Casablanca. Sylvain FLOIRAT augmente la capacité de ses JU-52 et Aigle Azur fait ses premiers bénéfices dans le transport aérien.

  3. 1947

    Lancement des vols vers l’Algérie1947

    Aigle Azur ouvre ses premiers vols à destination de l’Algérie mais aussi des vols intérieurs : Paris-Alger via Marseille, Nice-Grenoble via Aix-Les-Bains, et Nice-Vichy, et remplace progressivement ses Junkers 52 par des DC-3 achetés d’occasion. 18 300 passagers furent transportés au cours de l’année 1947.

  4. 1948

    Ouverture de nouvelles destinations1948

    Aigle Azur ouvre de nouvelles destinations telles que le Maroc, le Liban et le Sénégal. Des lignes régulières et quotidiennes se mettent en place, puis des lignes quotidiennes. Aigle Azur s’implante en Indochine et créée une filiale baptisée « Aigle Azur Extrême-Orient ». Plus de 27 000 passagers furent transportés cette même année.

  5. 1949

    Extension importante de son réseau1949

    La compagnie vient à s’imposer durablement dans le ciel français et méditerranéen grâce aux lancements successifs de nombreuses lignes, telles que Palma, Calvi, Nice, Tunis, Palerme, Oran ou Dakar, ainsi que des lignes vers le Vietnam avec Saigon et Hanoi.

  6. 1950

    Développement de sa flotte1950

    Cette année-là, Aigle Azur absorbe 2 compagnies (CATA et Aéro Cargo), qui lui permettent d’exploiter d’autres lignes, et d’augmenter ainsi sa flotte d’avion. 18 DC-3 et plusieurs Curtis Commando viennent l’enrichir.

  7. 1951

    L’Indochine en plein développement1951

    Pour assurer l’expansion de ses vols longs-courriers vers l’Indochine, Aigle Azur rachète 5 appareils quadrimoteurs Boeing Stratoliner équipés de 55 sièges, dont 2 appareils à TWA. Aigle Azur devient, à cette époque, une des compagnies françaises les plus puissantes en Indochine.

  8. 1952

    Création de Air Laos1952

    La compagnie, qui n’a aucun matériel, affrète des avions à Aigle Azur. L’aventure Air Laos dure jusqu’en 1961, date à laquelle le gouvernement retire l’autorisation d’exploitation.

  9. 1953

    La bataille de Diên Biên Phu1953-1954

    La flotte d’Aigle Azur est mise à haute contribution pendant toute la durée de la Guerre d’Indochine, pour permettre le ravitaillement et le transport de matériel et de troupes. Robert LAMBERT, Chef pilote d’Aigle Azur en Indochine, fut le dernier pilote à se poser à Diê Biên Phu et à en redécoller.

  10. 1954

    Le DC-6 intègre la flotte1954

    La flotte de Boeing Stratoliner et de DC-6 d’Aigle Azur rayonne au départ de l’aéroport du Bourget à destination d’Abidjan, Brazaville, Dakar, Douala, Tananarive, Tunis et Saïgon.

  11. 1955

    Sylvain FLOIRAT passe la main1955

    Le 1er mai Sylvain FLOIRAT est contraint de céder l’ensemble de la flotte et des équipages Aigle Azur à la compagnie UAT (Union Aéromaritime de Transport), qui donnera naissance à la compagnie française UTA après la fusion avec TAI (Transports Aériens Intercontinentaux). Il conserve cependant la marque Aigle Azur.

  12. 1970

    Changement de nom pour Aigle AzurAnnées 70

    La compagnie est reconstituée en tant que compagnie aérienne régionale sous le nom de « Lucas Aviation ». Elle opère initialement ses vols en tant que « Lucas Air Transport » en exploitant des services réguliers régionaux, dont une ligne reliant Deauville à Londres-Gatwick qui fonctionne toute l'année. Le nom de la compagnie fut par la suite une fois de plus changé en « Lucas Aigle Azur ». Outre cette ligne régulière, Aigle Azur assure des vols pour des personnalités politiques, hommes d'affaires, sportifs et d’autres personnes de grande renommée.

  13. 2001

    Reprise d’Aigle Azur par le Groupe GoFast2001

    La compagnie, qui ne dispose plus que de 2 B737-200, est reprise par Arezki IDJEROUIDENE, président du Groupe GoFast, société spécialisée dans le fret, la logistique, les projets industriels et le tourisme. La compagnie va se concentrer dans un premier temps sur une activité charter vers l’Algérie.

  14. 2003

    Reprise des vols vers l’Algérie2003

    Sans aucun doute une année charnière pour Aigle Azur. Sous l’impulsion du Groupe GoFast, la compagnie ré-ouvre ses lignes vers l’Algérie. En quelques mois, Alger est desservie par 2 vols quotidiens et la compagnie assure 50 vols hebdomadaires : une densité de vols exceptionnelle pour une compagnie privée de l’époque.

  15. 2006

    Ouverture des vols vers le Portugal2006

    À cette époque, la compagnie ne le sait pas encore, mais elle ouvre une de ses destinations phare : le Portugal ! Le potentiel était déjà important et n’a fait qu’augmenter au fil des années. Ainsi, Aigle Azur fête en 2016 les 10 ans de la ligne France – Portugal et renforce sa présence avec notamment l’ouverture de la ligne Lyon – Porto en mars 2016.

  16. 2007

    Arrivée au Mali2007

    La compagnie affirme sa volonté de se développer sur le continent africain en ouvrant des vols vers la capitale malienne depuis Paris. Aigle Azur a su s’imposer sur ce marché parmi les compagnies nationales.

  17. 2008

    Sortie du programme de fidélité de la compagnie !2008

    Azur Plus fait son apparition en juin ! La compagnie propose à ses clients fidèles un nouveau programme leur permettant de gagner des Miles dans le but d’accéder à de nombreuses récompenses. Les premiers membres se font nombreux et le programme ne cesse d’évoluer au fil des années.

  18. 2015

    Extension sur le continent africain avec le Sénégal2015

    Le développement du réseau africain continue avec l’ouverture de la ligne Marseille - Dakar en décembre 2015. La ligne Lyon – Dakar est lancée peu de temps après. De nouvelles opportunités pour les voyageurs fidèles d’Aigle Azur.

  19. 2016

    70 ans d’épopées !2016

    Cette année, Aigle Azur célèbre son 70ème anniversaire... 7 décennies d’aventures humaines partagées et de nombreuses destinations desservies, ce qui fait d’Aigle Azur, une compagnie au fabuleux destin.
    2ème compagnie aérienne régulière française, elle dessert aujourd’hui près de 25 destinations en Europe et en Afrique.

Nos affiches mythiques

D'hier et d’aujourd'hui

Ils parlent de nous

Groupe GoFast et HNA

Groupe GoFast et HNA,
Actionnaires de la compagnie Aigle Azur

Nous sommes émus et fiers de saluer ici le 70ème anniversaire d’une compagnie qui n’a cessé de relier les hommes, les continents et les cultures. Depuis sa création en 1946, l’épopée d’Aigle Azur a été riche en aventures et en rencontres. C’est pourquoi nous avons souhaité recueillir les témoignages de quelques personnes, employés et clients, qui nous ont accompagnés fidèlement au fil des ans.
A travers eux, nous voulons illustrer 70 ans d’une histoire exceptionnelle et porter haut les couleurs d’une compagnie emblématique de l’aviation commerciale française. Nous voulons aussi rappeler les valeurs qui nous sont chères : accueil, proximité et convivialité. Car c’est bien l’aspect humain qui a fait d’Aigle Azur une compagnie à part entière.

Michel Houzé - Stewart de 1954 à 1959

Je suis rentré chez Aigle Azur par hasard. On m’avait dit que les compagnies aériennes recrutaient. J’ai passé le concours et j’ai été pris. Avec Aigle Azur, j’ai volé sur toutes les destinations desservies à l’époque, notamment l’Indochine et l’Afrique. Je préférais les long-courriers car nous avions plus de temps pour nous occuper des passagers.
Nous étions une grande famille ; On mangeait ensemble. On sortait ensemble. On rigolait ensemble. Quand il y avait une panne, tout le monde s’y mettait. Il y avait une grande solidarité. Je me souviens encore des 900 kgs de bananes ramenés de Saïgon, ou des paniers de langoustes rapportés de Dakar à l’insu du Commandant de bord...
Que de péripéties !

Michel Houzé
Huguette Castela

Huguette Castela - Assistante de Direction de 1952 à 1955

En 1953, je quittais Saigon pour poser ma valise à Hanoï et assurer les fonctions d'assistante de direction auprès de Raymond Gréselle, nommé Directeur de la Compagnie Aigle Azur Indochine par Sylvain Floirat.
La majorité de la flotte assurait le transport fret et passagers et, sous contrat de l'armée, certains DC3 effectuaient drops et parachutages savants, à la place d'avions trop lourds (Nord Atlas entre autres) pour ravitailler les bases militaires isolées. Malgré la guerre, dans une ambiance particulière, on travaillait et on vivait. J'ai rapidement appris à minimiser mais aussi à sublimer. J'admirais la sagesse de ces aviateurs qui m'entouraient, surprise par leur philosophie et leur bonne humeur constantes. Ils me répétaient : tu es là maintenant, profite de la vie, ne te préoccupe pas de demain ! Je suis toujours sereine et heureuse mettant en pratique cette leçon de vie. Merci Aigle Azur.

Boumediene Abdou
Passager membre Azur Plus depuis le 9/06/2008

Je suis fidèle à Aigle Azur depuis plusieurs années. Monsieur Arezki IDJEROUIDENE m’avait appelé personnellement pour m’informer de la mise en service des vols entre Marseille et Alger. Je pense que j’ai pris l’un des tous premiers vols d’Aigle Azur sur cet axe.
Depuis, je voyage sur Aigle Azur plusieurs fois par mois à destination d’Alger et d’Oran, et toujours en classe Affaires qui est, selon moi, un vrai avantage ! Pour moi, Aigle Azur rime avec élégance et service personnalisé. Pour résumer, je dirais : ne changez rien, continuez comme ça !

Boumediene Abdou
Reda Hadj-Slimane

Reda Hadj-Slimane
Passager membre Azur Plus depuis 2006

Je voyage sur Aigle Azur depuis 2006, à une fréquence de deux à trois fois par mois, essentiellement sur Oran et Alger.
Dans l’ensemble, je trouve que la compagnie offre de très bonnes prestations, qualité de service, professionnalisme, et surtout, un accueil qui fait la différence. Depuis toutes ces années, j’ai noué des relations efficaces avec la direction, l’équipe commerciale, le staff d’Orly, Oran et Alger. Tout le monde a toujours été à l’écoute et je profite de cette interview pour les en remercier très vivement. Je n’ajouterai qu’une chose : maintenez le cap !

Lounis Aït Menguellet, Poète et chanteur Kabyle

Depuis le début de ma carrière en tant que poète et chanteur, mon équipe et moi-même avons établi avec Aigle Azur des relations de partenariat chaleureuses basées sur une confiance mutuelle qui ne s'est jamais démentie et dont nous souhaitons la pérennité. Je me souviens des nombreux voyages entre l'Algérie et la France effectués avec Aigle Azur, dans le cadre de mes différents concerts, un vrai plaisir partagé ! Longue vie à Aigle Azur.

Lounis Aït Menguellet
Tony Carreira

Tony Carreira, Chanteur de variété portugaise

Je connais depuis longtemps Aigle Azur et je choisis cette compagnie pour la sympathie et le professionnalisme de l'ensemble de ses collaborateurs, tant au niveau opérationnel qu'au niveau commercial et marketing. J'ai eu l'opportunité de voyager sur Aigle Azur de nombreuses fois au cours de ces dernières années et j'en suis très satisfait. Le maître-mot qui se dégage le plus de cette compagnie est le "sourire". Cela me plaît car cela fait partie de mon leitmotiv dans la vie ! A chaque fois que je dois voyager, j'essaye dès que possible de le faire avec Aigle Azur. D'ailleurs ce fut dernièrement le cas lors de ma Tournée "Mon Fado" en France. Merci Aigle Azur !